March 20, 2017

Young tired businessman rubbing his eye

Lumière Bleue Naturelle

La lumière bleue est partout; naturelle ou d’origine humaine (appareils électroniques), avec la lumière du soleil étant notre première source d’exposition à la lumière bleue. Être à l’extérieur durant la journée ne fait qu’augmenter notre exposition à la lumière bleue. Vous-êtes vous déjà demandé pourquoi le ciel est bleu? Parce que les rayons de lumière bleue se diffusent plus facilement que n’importe quelle autre couleur de lumière, nous voyons le ciel bleu!

Être exposé à de la lumière bleue est essentiel pour maintenir une bonne santé; augmentant la vivacité, aidant la mémoire et améliorant l’humeur. La lumière bleue joue aussi un rôle crucial dans notre production de mélatonine, cette hormone qui régule nos cycles de sommeil et d’éveil.

En 1980, Dr. A.J. Lewy, un psychiatre qui travaillait à l’Institut National de la Santé Mentale, fut le premier à suggérer l’idée de photothérapie pour traiter le trouble affectif saisonnier (TAS) ou la dépression hivernale. Le TAS est une forme de dépression qui est liée aux changements de saison, commençant généralement en automne et se poursuivant durant l’hiver. Les sources de lumière utilisées en photothérapie émettent une vive lumière blanche contenant une quantité importante de lumière bleue dans l’espoir d’encourager nos corps à émettre les hormones dont nous avons besoin pour maintenir notre santé.

Lumière Bleue d’origine Numérique

La lumière bleue a plusieurs vertus bienfaisantes dans sa forme naturelle, mais trop de lumière bleue peut être néfaste, particulièrement lorsqu’elle est émise par un appareil électronique; TV, ordinateur, Smartphone, tablette. La plupart d’entre nous passent beaucoup de temps les yeux fixés sur des écrans numériques: que ce soit de longues heures face à un ordinateur pour votre travail, envoyer des textes sur votre Smartphone, jouer sur votre tablette, ou vous détendre en regardant votre série préférée après une journée de travail.

On sait que trop de lumière bleue est une cause de dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA). La lumière bleue s’infiltre jusqu’à la rétine et des études ont prouvé qu’elle peut abimer les cellules de la rétine sensibles à la lumière. La macula est une petite zone de la rétine qui contrôle l’acuité visuelle. Si trop de dégâts sont causés, une perte permanente de la vue est possible.

La lumière bleue émise par nos appareils est enrichie, ce qui la rend plus puissante que la lumière bleue naturelle. Puisque la lumière bleue naturelle est un important contributeur à notre production de mélatonine, trop de lumière bleue avant le coucher peut susciter notre corps à croire que c’est toujours la journée, ce qui pousse le pousse à créer de la mélatonine, nuisant à nos cycles de sommeil et d’éveil, rendant l’endormissement plus difficile, et, en conséquence, notre qualité de sommeil est plus faible.

La fatigue oculaire numérique, le nouveau canal carpien? (Peut-être ?!…)

La fatigue oculaire numérique est un problème médical dont les symptômes peuvent affecter la productivité au travail ainsi que l’apprentissage. Les symptômes incluent une vision floue, des difficultés à se concentrer, des maux de tête, des yeux secs et irrités, et des douleurs du cou et du dos.

La fatigue oculaire numérique ne touche pas que les adultes, mais les enfants aussi. De nos jours, les enfants ont accès à plus d’outils numériques. Selon une étude effectuée par la fondation Kaiser en 2010, les enfants passent en moyenne 7 heures par jour sur des appareils électroniques. Avant l’âge de 10 ans, les yeux des enfants ne sont pas encore complètement développés, c’est pourquoi trop de lumière bleue pourrait être nuisible. Pour les parents, cela constitue une raison importante pour contrôler et limiter le temps devant l’écran au quotidien.

Un moyen d’aider la fatigue oculaire numérique est d’avoir sa vision testée par un optométriste. Nous offrons aussi des protections à la lumière bleue pour verres et lentilles. Ces protections utilisent un système de filtrage de la lumière qui empêche une quantité importante de lumière bleue de pénétrer dans les yeux.

Écrit par Dominique St. George