January 23, 2018

Recommandations pour l’utilisation des écrans pour les enfants

Le 5 novembre 2017, l’Association canadienne des optométristes (ACO) et la Société canadienne d’ophtalmologie (SCO) ont publié des recommandations pour une utilisation sans risque d’écrans électroniques pour les enfants.

Little girl using a tablet and holding it in her hands.

Les données liées à l’utilisation des écrans chez les enfants

Chez les adultes, le montant d’inconfort visuel du aux écrans est estimé entre 50 et 90%.

Quoique les données scientifiques examinant les effets chez les enfants  des écrans électroniques soient incomplètes, nous savons que les enfants commencent à utiliser des écrans à un âge de plus en plus jeune et pour des périodes de plus en plus prolongées. En effet, les jeunes sont plus à risque car les systèmes oculaire et physique de l’enfant sont différents de ceux de l’adulte et sont en cours de développement. C’est pour cela que les enfants devraient suivre des directives différentes d’utilisation d’écran que celles de leurs parents.

Il est possible que les enfants puissent ignorer la sensation de gêne oculaire ou d’une vision floue quand ils s’amusent et par conséquent ne pas s’en plaindre. Il leur arrive aussi de ne pas signaler des symptômes révélateurs, comme un phénomène de sécheresse oculaire ou des yeux fatigués.

  • Dans une étude de 2014 portant sur 200 enfants américains âgés de 10 à 17 ans, 80 % des sujets indiquent des sensations de brûlure, de démangeaison ou yeux fatigués après l’utilisation d’appareils électroniques portatifs.
  • Une étude réalisée sur 715 enfants a constaté que l’utilisation de téléphones portables pendant des périodes supérieures à 2 heures était associée à un risque plus élevé de symptômes oculaires
  • Dans une autre étude, une déviation de l’œil a été constatée chez 12 élèves (âgés de 7 à 12 ans) qui avaient utilisé un téléphone intelligent à une distance de 30 cm de leurs yeux pendant plus de 4 heures par jour pour une période de plus de 4 mois.
  • Enfin, certaines études supposent que les écrans peuvent nuire au sommeil de l’enfant en raison des émissions de lumière bleue, qui peuvent inhiber la production de mélatonine.

Aucune étude ne définit de durée limite devant un écran électronique imposée aux enfants à partir des symptômes observés. En revanche, la Société canadienne de pédiatrie et l’American Academy of Pediatrics proposent des limites de temps devant l’écran par âge. Même si ces recommandations ne citent pas les problèmes de vue comme justification, elles sont convaincantes et déclarent qu’une utilisation prolongée des écrans peut entraîner

  • Un risque accru d’obésité,
  • de mauvais résultats scolaires,
  • un manque de sommeil
  • des comportements plus risqués chez les jeunes plus âgés,
  • des retards dans les compétences cognitives essentielles, les apprentissages et les aptitudes sociales chez les jeunes enfants

Contrairement à ce qu’on a pu penser auparavant, le temps passé devant un écran n’est pas une cause directe de la prévalence de la myopie. En effet, cette prévalence s’expliquerait plutôt par la diminution du temps passé dehors par les enfants.

Recommandations concernant l’utilisation des écrans par les enfants

  • Le temps d’écran devrait être limité par âge
    • De 0 à 2 ans : aucune exposition
    • De 2 à 5 ans : pas plus d’une heure par jour. Les émissions doivent convenir à l’âge de l’enfant, être éducatives, de bonne qualité et regardées avec un adulte qui devrait discuter du contenu avec l’enfant pour lui donner un contexte et l’aider à appliquer ces connaissances
    • De 5 à 18 ans : idéalement, moins de deux heures par jour d’écran à des fins récréatives. Ce temps récréatif n’inclut pas les appareils qui peuvent être utilisés à l’école ou pour les études. En réalité, les enfants rapportent un temps d’écran total beaucoup plus accru – allant même jusqu’à 7 heures par jour.

Infographic- L’utilisation des écrans pour les enfants

  • L’enfant doit faire une pause au plus tard toutes les 30 à 60 minutes. Les pauses doivent comprendre une activité physique engageant le corps entier.

Kids should take a break from the screen every 60 minutes minimum.

  • Pupitre de travail
    • La hauteur du siège doit être réglée de façon à ce que les pieds de l’enfant soient en appui sur le sol ou un tabouret
    • Les fauteuils ne doivent pas comporter d’appuie-bras, à moins qu’ils soient parfaitement ajustés à la taille de l’enfant. Il en va de même pour les dossiers.
    • Le bureau doit être à la hauteur du coude ou légèrement en dessous. La profondeur du bureau doit permettre à l’enfant de poser les avant bras dessus.
    • L’écran doit se trouver en face de l’enfant et l’écran ou moniteur devrait être au niveau des yeux de l’enfant. L’angle de l’écran peut alors être ajusté au besoin.
    • L’écran de l’ordinateur doit être placé à une distance équivalente à la longueur d’un bras, puis être déplacé au besoin
    • L’éclairage du poste de travail doit être uniforme sur l’ensemble du champ de vision, de façon à ce que les éblouissements et les reflets empêchant de voir l’écran ou causant un inconfort visuel soient évités.

Artboard 4 copy-100

  • Les enfants ne doivent pas utiliser d’écran dans l’heure précédant leur coucher.
  • Il est conseillé de privilégier la durée des activités à l’extérieur par rapport au temps passé devant un écran
  • Les enfants ne se plaignent pas nécessairement de l’inconfort entraîné par l’utilisation d’écrans électroniques. Il est recommandé de procéder chaque année à un examen oculo-visuel si demandé par votre optométriste. RAMO couvre le coût des examens annuels de la vue pour les enfants de 0-19 ans.