Il y a anomalie de la vision des couleurs lorsque la capacité à distinguer les couleurs et les teintes diffère de la normale. On utilise souvent le terme « daltonisme », mais parfois à tort. Il y a très peu de personnes qui sont totalement incapables d’identifier les couleurs, déficience appelée achromatopsie. L’anomalie de la vision des couleurs est plus répandue chez l’homme que chez la femme et atteint un homme sur dix.

Quelles sont les causes de l’anomalie de la vision des couleurs?

L’anomalie de la vision des couleurs est habituellement héréditaire, mais elle peut aussi découler de certaines maladies, de traumatismes, ou constituer un effet secondaire de certains médicaments. L’anomalie est causée par un déséquilibre des trois types de cônes de la rétine qui permettent de voir les couleurs.

Comment détecter l’anomalie de la vision des couleurs?

Les daltoniens sont généralement peu conscients de leur maladie. Ils assument que tous les gens voient les choses de la même façon qu’eux. Tous les enfants devraient subir un examen à cet effet vers l’âge de cinq ans. Il est primordial de détecter cette anomalie chez l’enfant, car au primaire on utilise abondamment des codes de couleur dans le matériel scolaire. De plus, le daltonisme peut affecter la carrière d’un individu du fait que certaines professions exigent la reconnaissance des couleurs. Malheureusement, aucun traitement de cette anomalie n’a été découvert jusqu’à maintenant. Cependant, un daltonien peut obtenir de l’aide sur la façon de s’adapter à son incapacité à distinguer les couleurs.

Colour_DeficiencyTest

What types of colour deficiency exist?

Il y a trois types d’anomalie de la vision des couleurs :

  • deux types touchent les couleurs rouge-vert
    Les anomalies associées au rouge-vert sont de loin les plus courantes et sont habituellement héréditaires, découlant de l’incapacité de distinguer certaines teintes de rouge, de brun, de rose et d’orange, ou de vert et de bleu.
  • une type touchent les couleurs bleu-jaune
    L’anomalie associée au bleu-jaune est très rare et habituellement acquise à la suite de dommages causés au nerf optique qui est incapable de distinguer certaines teintes de bleu, de même que de jaune.

Une personne entièrement daltonienne voit les objets dans des teintes de noir, de blanc et de gris.

L’anomalie de la vision des couleurs se guérit-elle?

Il n’y a malheureusement pas encore de moyen de guérir les anomalies de la vision des couleurs. Une personne qui a une anomalie de la vision des couleurs peut toutefois apprendre à bien nommer les couleurs et à les distinguer avec précision. Par exemple, on peut lui apprendre à reconnaître la brillance et l’emplacement d’un feu de circulation plutôt que la couleur même.

Des filtres spéciaux permettent parfois d’accroître la capacité à distinguer les couleurs. Une personne peut, par exemple, porter sur un œil une lentille de contact spéciale teintée en rouge pour contrer certaines anomalies de la vision des couleurs.